Compatibilité Commencer la surveillance

L'application de suivi la plus discrète au monde

Contrôle parental

Les enlèvements d’enfants, un phénomène en hausse

Ces dernières années, le phénomène d’enlèvements d’enfants est en hausse. De nos jours, cette situation affecte de nombreux parents et inquiète les autorités de nombreux pays à travers le monde. Dans un premier temps, il faut savoir que l’enlèvement ou la disparition d’un enfant revêt plusieurs aspects divers.

La disparition d’enfants est phénomène aux manifestations diverses qui doit être distingué de l’enlèvement parental à proprement parler. La loi estime que toute disparition de mineurs est «inquiétante». Toutefois, sur le terrain, les choses sont différentes. La grande majorité des enfants disparaissent car ils font une fugue.

disparition d’enfants

L’enlèvement parental n’existe pas en termes juridiques. Cette expression englobe d’autres termes tels que la non-représentation d’enfant, la soustraction de mineur et de déplacement ou rétention illégale d’un mineur dans un pays étranger. Alors que l’enlèvement est considéré comme un crime par la loi, l’enlèvement parental n’est pas inscrit en tant que telle dans le Code pénal.

Par ailleurs, l’enfant peut être victime d’un enlèvement d’une autre teneur. Il peut en effet avoir été enlevé par un prédateur sexuel. Les enfants sont les premières victimes des agresseurs sexuels. Par conséquent, la police traite en général au cas par cas les dossiers de disparitions d’enfants.

D’autre part, pour les personnes majeures, celles-ci, au regard de la loi, peuvent décider de partir de leur plein gré sans avertir leurs proches. Il s’agit de liberté individuelle. Dans pareil cas de figure, le parent devra entreprendre ses propres recherches dans l’entourage de la personne ou sur les réseaux sociaux.

Ainsi, il est important de bien faire la part des choses entre enlèvement parental, disparition volontaire, fugue ou agression sexuelle. À la suite, nous évoquerons la situation en France sur le plan des enlèvements d’enfants. Nous vous parlerons également du labeur de deux associations françaises actives dans la prévention des disparitions d’enfants. Finalement, vous aborderons le fonctionnement du logiciel de contrôle parental mSpy.

Les disparitions d’enfants en France

La journée internationale des enfants disparus s’est déroulée le 25 mai dernier. En France, le phénomène des enlèvements d’enfants ne cesse de prendre de l’ampleur. Comme expliqué au début de cet article, les statistiques récentes des disparitions d’enfants sont dramatiques. Bien que la plupart de ces enfants sont retrouvés dans de bonnes conditions, plusieurs milliers d’entre eux ne réapparaissent jamais.

L’année dernière, en France, on a recensé plus de 51.000 enlèvements d’enfants. Ces disparitions comprennent tant les fugues que les disparitions inquiétantes ou enlèvements parentaux. Pour bien prendre conscience de l’ampleur de ce phénomène dans notre pays, il suffit de penser que ces chiffres équivalent à une disparition d’enfants tous les dix minutes.

disparitions d’enfants en France

Ainsi, en 2019, 1.200 dossiers d’enlèvements d’enfants ont été traités via le 116.000, le numéro européen d’urgence. Nous évoquerons cet outil de l’association de coordination et de prévention des disparitions d’enfants et de soutien aux parents et aux jeunes, sa mission cruciale ainsi que celle du dispositif Alerte-Enlèvement dans la section suivante.

Le dispositif Alerte-Enlèvement

Comme Amber Alert aux États-Unis et au Canada, la France a développé Alerte-Enlèvement, un dispositif de surveillance des enlèvements d’enfants. Cet outil permet la diffusion sur plusieurs canaux d’un avertissement en cas d’enlèvement. Alerte-Enlèvement est le fruit d’une convention entre le ministère de la Justice, les médias, des entreprises touristiques, les réseaux autoroutier, portuaire et aéroportuaire et des organisations de défense des victimes.

Alerte-Enlèvement est un dispositif qui permet de diffuser des alertes de disparitions des autorités judiciaires et de la police vers les divers médias et espaces publics de France. Les participants à la convention sont obligés de diffuser sur leurs canaux de communication les messages d’alerte d’enlèvements d’enfants selon un format officiel et des critères de sécurité.

L’organisation 116 000 enfants disparus

116 000 enfants disparus est une association qui fonctionne via un numéro d’urgence gratuit, le 116 000, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, pour signaler la disparition d’un enfant. La mission de cette organisation comprend le soutien aux familles dans le cadre d’enlèvements parentaux, de fugues, de disparitions inquiétantes de mineurs et de personnes majeures de moins de 25 ans.

enfant enlevé

Le dispositif 116 000 enfants disparus est actif sur le territoire national français mais également à l’étranger. Chapeauté par Droit d’Enfance – Fondation Méquignon, la cellule de suivi se charge de la coordination entre les des dossiers en collaboration avec la police, le Ministère de la Justice et les associations de protection de l’enfance.

Comment protéger votre enfant contre l’enlèvement

Dans notre dernière section, nous avons décidé de vous fournir plusieurs conseils afin de protéger votre enfant d’un éventuel enlèvement. Bien entendu, il n’existe aucune solution miracle pour prévenir une disparition d’enfant. Cependant, un peu de bons sens sera d’une grande utilité afin de réagir le plus promptement possible si votre enfant est victime d’un enlèvement. Voici ces conseils:

  • Veillez à prendre des photos de votre enfant tous les six mois.
  • Prenez des clichés nets de leur visage selon divers angles.
  • Veillez également à prendre leurs empreintes digitales.
  • Établissez des limites physiques pour les lieux où vos enfants peuvent se rendre.
  • Pensez à bien choisir vos baby-sitters et personnel chargé de soins et réalisez des recherches à leur sujet.
  • Évitez de mettre les noms de vos enfants sur leurs vêtements.

Les enlèvements et disparitions d’enfants et les risques des réseaux sociaux

De nos jours, les jeunes passent énormément de temps sur les réseaux sociaux tels que Facebook, TikTok, Tinder, Instagram ou encore Snapchat. Sur ces plateformes, vos enfants sont seuls et vous ne savez pas à qui ils s’adressent. Par exemple, l’utilisateur de jeu vidéo avec qui votre fille discute pourrait être un homme de 50 ans au comportement malveillant.

mSpy

Il existe sur le marché technologique des outils qui peuvent vous aider à apaiser vos inquiétudes. Les logiciels de contrôle parental tels que mSpy vous offrent la possibilité de surveiller les réseaux sociaux de vos enfants. mSpy vous permet de consulter leurs messages et leurs photos. Avec sa technologie de localisation GPS, vous contrôlez depuis votre appareil l’endroit où votre enfant se trouve.

Commencer

La solution №1 de surveillance à distance

Garder un oeil sur l'activité cellulaire d'une personne grâce à une application indétectable

Plus d'1,5 million d'utilisateurs dans le monde ont choisi mSpy

30+ fonctionnalités avancées de surveillance

Laisser un commentaire