Compatibilité Commencer la surveillance

L'application de suivi la plus discrète au monde

Contrôle parental

Cyberharcèlement: 9 signes auxquels tout parent devrait prêter attention

cyber harcèlement

De nos jours, Internet est synonyme de commodité. De nombreux divertissements et services sont désormais disponibles en ligne. Par exemple, si nous avons envie de regarder un film ou une série, il suffit de nous rendre sur Netflix et de choisir la production qui nous intéresse.Même chose si nous avons un petit creux. Les applications pour se faire livrer à manger à domicile abondent.

Cependant, chaque avancée technologique comporte bien trop souvent un pendant plus sombre et insoupçonné. Les réseaux sociaux sont aujourd’hui l’environnement préféré des fausses nouvelles. Le vol de données sur Internet est en outre devenu monnaie courante. Un autre fléau actuel sur Internet est le cyberharcèlement. À l’heure actuelle, les médias sociaux sont le terrain de prédilection du harcèlement sur Internet.

Par rapport au harcèlement «traditionnel», la cyberintimidation, plus pernicieuse, est plus souvent difficile à repérer. Dorénavant, les commentaires désobligeants diffusés en ligne, le partage de photos compromettantes et le cyberharcèlement via texto ont remplacé les petits larcins commis en classe et l’intimidation entre jeunes dans les cours de récréation.

Le cyberharcèlement, qu’est-ce que c’est?

Avant d’aller plus loin, il convient de se demander en quoi consiste le cyberharcèlement. Nous avons donc décidé de vous fournir une définition du cyberharcèlement la plus complète possible. Le harcèlement en ligne est l’utilisation des nouvelles technologies d’information et de communication afin de procéder par Internet à l’humiliation ou l’intimidation d’un autre utilisateur.

cyberharcelement

Le cyberharcèlement représente l’un des risques les plus significatifs d’Internet. Il adopte plusieurs formes de violence verbale ou psychologique et de stratégies telles que les insultes, les rumeurs, le piratage de comptes, l’usurpation d’identité, la mise en ligne de sujet de discussion pour discréditer une personne ou la diffusion de photos ou vidéos compromettantes falsifiées ou réelles. On le retrouve sur les réseaux sociaux, les forums, les messageries, via courriel ou par SMS.

Le harcèlement sur Internet, une épidémie mondiale

L’année dernière, une campagne américaine pour lutter contre le cyberharcèlement a été réalisée via la diffusion d’une vidéo nommée «The Epidemic». Dans cette séquence, ce fléau est présenté comme une épidémie mondiale. En 2019, un rapport de l’UNICEF a montré que plus d’un tiers des jeunes de 30 Etats étaient victimes de cyberharcèlement. Pour 75% d’entre eux, le harcèlement en ligne opérait sur des réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram ou Twitter.

Le cyberharcèlement en France et en Europe

Le cyberharcèlement est né lors de la genèse d’Internet. Ce phénomène a pris de l’ampleur avec l’essor des réseaux sociaux. Aujourd’hui, les statistiques du cyberharcèlement rendent compte de la gravité du problème. Selon le portail Statista, le cyberharcèlement en France touche plus de 40% des utilisateurs de moins de 50 ans en 2019. Les jeunes de 18 à 24 ans représentent 22% de cette proportion.

En Europe, selon une étude de EU Kids Online, citée par le Conseil de l’Europe, un enfant sur cinq est victime de cyberharcèlement. En 2014, le Conseil de l’Europe a mis en ligne dans le cadre d’une campagne pour lutter contre le harcèlement, une vidéo qui met en scène les conséquences néfastes de ce phénomène.

Ce film intitulé «Halte au harcèlement» propose également une explication des divers programmes d’éducation à la citoyenneté existants afin de faire face au cyberharcèlement scolaire. Actuellement, le Service jeunesse du Conseil de l’Europe mène une campagne active contre le harcèlement en ligne.

Les conséquences du cyberharcèlement

Le cyberharcèlement peut prendre diverses formes telles que les injures, moqueries ou menaces en ligne, les rumeurs, le piratage de comptes sur les réseaux sociaux, l’envoi de messages explicites non désirés, la diffusion de sujets de conversation contre un utilisateur, la mise en ligne de vidéos ou la publication de photos compromettantes authentiques ou falsifiées.

harcèlement sur internet

Les victimes de cyberintimidation, principalement les enfants et adolescents, peuvent subir des conséquences néfastes telles que:

  • La déprime
  • La dépression (menant au suicide dans les cas les plus extrêmes)
  • La détresse sociale
  • La toxicomanie
  • La phobie du milieu scolaire
  • L’automutilation
  • Le meurtre et la mort

Les conséquences du cyberharcèlement sont bien souvent dramatiques car plus de la moitié des enfants victimes n’informent pas leurs parents de cette situation. Dès lors, ces derniers ne sont pas capables de déterminer ce que leur progéniture fait en ligne et ainsi repérer les symptômes d’actes de cyberintimidation. Toutefois, des solutions existent.

Actuellement, des logiciels innovants tels que mSpy offrent la possibilité aux parents de surveiller et de contrôler l’activité en ligne de leurs enfants. Grâce à cette application, les parents sont en mesure de procéder au suivi des messages textes entrants, sortants ou supprimés sur le dispositif utilisé par l’enfant, d’afficher l’historique des appels et de suivre leur activité sur les réseaux sociaux.

La surveillance et le contrôle de la menace de cyberharcèlement à l’encontre de votre enfant sont importants. Cependant, pour cela, il est nécessaire de connaître les signes évidents qui témoignent du fait que votre enfant est victime de cyberharcèlement.

Les signes qui montrent que votre enfant est victime de cyberharcèlement

1. Votre enfant refuse de vous montrer ce qu’il fait en ligne

Entre vous et votre enfant, il doit y avoir suffisamment de confiance pour qu’il accepte de vous montrer son activité en ligne. S’il refuse de divulguer ces informations, c’est certainement un signe que quelque chose ne se déroule pas dans de bonnes conditions lorsqu’il navigue sur Internet.

2. Il éteint son dispositif sans raison

Si votre enfant éteint soudainement sans raison son dispositif alors qu’il parle avec vous, c’est également un signe que quelque chose ne va pas.

3. Son sommeil est perturbé

Les troubles du sommeil de l’enfant sont un autre signe qui montre que celui-ci est susceptible d’être victime de cyberintimidation. L’anxiété consécutive au cyberharcèlement pèse sur son moral et il éprouvera des difficultés à dormir.

4. Il dort beaucoup trop

Faire la grasse matinée le weekend est normal. Toutefois, si votre enfant va se coucher trop tôt ou s’il refuse de se lever en semaine, vous devez envisager le fait qu’il soit victime d’harcèlement en ligne.

5. Il éprouve souvent des maux de ventre et de tête sans raison apparente

L’anxiété vécue par votre enfant peut se manifester sous forme de douleur physique telle que les maux d’estomac et/ou de tête. Ces troubles sont bien souvent le signe qu’il est harcelé ou intimidé en ligne.

6. Vous constatez des répercussions sur ses résultats scolaires

Les enfants victimes de cyberharcèlement connaissent des problèmes de concentration. Cela a des conséquences sur leurs résultats scolaires et cela indique qu’il pourrait rencontrer des problèmes de cyberharcèlement.

7. Votre enfant a des pensées suicidaires

Quand un jeune se trouve dans une situation sans issue, il envisage parfois l’impensable. Si votre enfant veut ou tente de mettre fin à ses jours, il se peut qu’il soit victime de cyberintimidation.

8. Il démontre moins d’intérêt pour les activités sociales

Si vous remarquez que votre enfant ne participe plus à des activités avec ses amis ou sociales, il est fort probable que la cyberintimidation en soit la cause. Toute modification dans l’interaction sociale de votre enfant doit vous alerter.

9. Son comportement est soudainement agressif

Lors de la croissance de l’adolescent, les modifications hormonales sont courantes. Elles provoquent souvent des sautes d’humeur. Toutefois, toute apparition soudaine d’un comportement agressif devrait vous avertir que quelque chose ne va pas.

cyber harcèlement conséquences

Que faire si votre enfant la cible de cyberharcèlement?

Vous savez dorénavant déterminer si votre enfant se trouve dans des situations de cyberharcèlement. Il est maintenant fondamental que vous sachiez quoi faire dans pareil contexte. Voici quelques conseils sur ce que vous pouvez faire lorsque vous constatez que votre enfant est victime de cyberharcèlement et que son quotidien en pâtit:

  • Renforcez son sentiment de sécurité. Si votre enfant se trouve dans une situation de cyberharcèlement, il est primordial que vous renforciez son sentiment de sécurité au sein du milieu familial. Votre soutien doit être inconditionnel afin qu’il sente qu’il se trouve en de bonnes mains.
  • Récoltez des preuves des actes de cyberharcèlement. Le harcèlement en ligne a lieu parfois sur une longue durée. Il est donc utile de converser une trace et des documents des manifestations de cyberintimidation, surtout si vous devez avoir recours à la police.
  • Prenez contact avec les modérateurs des réseaux sociaux. Le cyberharcèlement va souvent à l’encontre des conditions d’utilisation des médias sociaux sur lesquels il se produit. Vous pouvez contacter la plateforme concernée et vous adresser aux modérateurs pour dénoncer les actes de cyberintimidation.
  • Ayez recours à des spécialistes. Votre enfant pourrait avoir besoin de s’entretenir avec un professionnel de la santé mentale spécialisé en cyberharcèlement. Il n’y a aucune honte à demander de l’aide.

Commencer

La solution №1 de surveillance à distance

Garder un oeil sur l'activité cellulaire d'une personne grâce à une application indétectable

Plus d'1,5 million d'utilisateurs dans le monde ont choisi mSpy

30+ fonctionnalités avancées de surveillance

Laisser un commentaire